Ayatollah Montazeri est décédé

… de mort naturelle dans son sommeil. Il était une grande figure de la révolution au  coté de Khomeini, et avait même été désigné comme le successeur de celui-ci par l’assemblée des experts en 1985. Mais en 1988, suite à une vague d’exécution des opposants, il envoie une lettre de protestation à Khomeini, ce qui entraîne sa disgrâce.

À la mort de Khomeini, la constitution a même dû être modifiée pour permettre à Khamenei, qui n’avait pas un rang religieux aussi élevé, de devenir guide.

Montazeri a continué à enseigner à Qom. En 1997, il est assigné à résidence  après un discours condamnant le fait que Khamenei accepte de répondre aux questions religieuse et déclarant : « Ce monsieur n’est pas autorisé à proclamer des fatwa … il a sali l’image du clergé chiite. »

Il ne sera libre qu’en 2003. Et ne cessera de soutenir la lutte pour la démocratie en Iran. Son enterrement demain sera l’occasion pour de nouvelles manifestations de l’opposition à Qom, Téhéran et d’autres villes comme Isfahan, où le basar devrait rester fermé. Le gouvernement avait d’ailleurs exigé son enterrement immédiat.

Le corps

Photo publié par Roozonline.com

Advertisements

Un commentaire

  1. 22/12/2009 à 9:51

    […] Tags: Elections, Iran, Montazeri, Politics Edit : If you can read French, be sure to read the latest posts about ayatollah’s […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :